Aidez les oiseaux à survivre à l’hiver !p1020163

Le principal problème des oiseaux en hiver est de trouver de la nourriture et non de se protéger du froid. Dans nos contrées, leurs ressources alimentaires peuvent se faire très rares à la mauvaise saison, surtout pour les insectivores.

Vous pouvez venir en aide à nos amis ailés des jardins, en leur installant des mangeoires et des abreuvoirs.

Nourrir les oiseaux, c’est aussi l’assurance d’un beau spectap1020134cle toute la journée !

 

 

…ET SURTOUT N’OUBLIEZ PAS DE DÉPOSER VOS OBSERVATIONS sur notre site de l’inventaire :  http://biodiv.sone.fr/spip.php?page=observations !

pour vous aider à déterminer les oiseaux d’hiver allez sur le site dessous

http://www.ornithomedia.com/pratiqu…

 

La nourriture est indispensable pour affronter les basses températures or, c’est souvent à cette époque que les aliments sont les plus rares. Les sols durs et gelés les empêchent d’attraper les vers qui se sont profondément enfouis dans le sol et les graines se font rares. L’énergie qu’ils dépensent pour trouver leur nourriture (quand ils en trouvent) est considérable et n’est pas toujours compensée par leurs maigres repas.

Vous pouvez commencer le nourrissage aux premières gelées et l’étendre jusqu’au mois de mars lorsque l’hiver se prolonge.

Une fois le nourrissage commencé, ne l’interrompez pas jusqu’à l’arrivée des beaux jours, car les oiseaux seraient perturbés par ce changement alors qu’ils se sont peu à peu habitués à un point d’alimentation fixe.

La graine de tournesol biologique est la meilleure pour les oiseaux granivores, les mésanges en raffolent. Les oiseaux insectivores se nourriront de matières et corps gras tels que des pains de graisse.

L’eau est essentielle aussi en hiver pour la survie des oiseaux, pourtant on aurait tendance à l’oublier. p1020198

Attention : Une erreur fréquente consiste à leur donner les restes des repas. Or ils sont souvent trop salés, trop sucrés ou trop cuits pour de tels organisme

Comments are closed.