Soleil et douceur étaient de la partie pour cette sortie hivernale à la découverte des oiseaux du Bousquet,
qui a réuni une quinzaine de personnes. Le vent d’Autan qui balançait les arbres nous a fait craindre que la
gent ailée ne soit pas au rendez-vous, mais au final nous avons pu répertorier 14 espèces différentes.
Les mésanges étaient bien représentées, nous avons pu voir et entendre les trois espèces communes :
mésange bleue, mésange charbonnière et mésange à longue queue.
Un roitelet triple bandeau nous a longuement fait admirer son plumage bariolé, mais impossible de le
photographier : il est minuscule et ne tient pas en place ! Presque aussi petit, le pouillot véloce s’est fait
repérer uniquement par son chant caractéristique sur deux notes, qui lui vaut son nom anglais de “chiff
chaff”, et son surnom français de compteur d’écus.
Deux espèces de passereaux grimpeurs étaient présentes : la sittelle torche-pot, petit acrobate bleu et
orange masqué de noir, et le grimpereau des jardins, au plumage plus discret, qui arpente les troncs de
bas en haut.
Autres amateurs de troncs, les pics : le rire moqueur du pic vert a résonné à plusieurs reprises, mais le pic
épeiche s’est manifesté uniquement par ses petits cris d’alarme ; la saison des tambourinages n’était pas
commencée cette année.
Les corvidés ont également bien contribué à l’ambiance sonore : pie bavarde, corneille noire et geais des
chênes.
L’inventaire comprend également de nombreux pigeons ramiers, et quelques merles noirs.
Sans oublier les écureuils, fort affairés à gratter la mousse des troncs pour en garnir leur nid !

17022018-img_0012

 

17022018-img_001617022018-img_001917022018-img_0013

 

 

 

 

 

                                                                         le pigeon ramier

p1050721p1050715

                                                                                              la sittelle torche-pot                      la corneille noire

Hélène Laviron