L’objectif de la sortie était d’établir au cours de la balade une liste des espèces observées, première étape essentielle au recensement des arbres de la commune à protéger et à la création d’un futur sentier botanique au cœur du parc.
En effet l’association réalise depuis le printemps une carte Google Map’s des arbres à proposer au classement en Ensemble Boisé Classé. Nous avons déjà enregistré un bon nombre d’éléments arborés de la commune, arbres isolés ou en alignement.

Le « château » est en réalité une métairie du 18ème siècle, le parc s‘étend au sud en pente douce.

Le parc est constitué d’espèces au port majestueux, exotiques, de prestige et d’ornement :

 

– Cèdre du Liban, Cedrus libani ->de taille remarquable pour la commune (semble être plus jeune que le château)*

– Févier d’Amérique ou épine du Christ, Gleditsia triacanthos (épines du Christ)**

– Marronnier d’Inde, Aesculus hippocastanum, (serait originaire du nord de la Grèce !)

– Platane commun, Platanus x acerifolia (Aiton) Willd

– Tilleul argenté, Tilia tomentosa

– Erable argenté ou de Virginie, Acer saccharinum

– Chêne rouge d’Amérique, Quercus rubra

– Chêne sp. (resemblant à un olivier) partie sud basse du parc

– Copalme d’Amérique, Liquidambar styraciflua

– Savonnier, Koelreuteria paniculata

– Érable argenté, Acer saccharinum

– Érable plane, Acer platanoides

– Érable du fleuve Amour, Acer tataricum subsp.

– Magnolia à grandes fleurs, Magnolia grandiflora

Catalpa, Catalpa bignonioides

– Pin parasol, Pinus pinea

Robinier faux acacia, Robinia pseudoacacia

Ailante, Ailanthus altissima

Cyprès de l’Arizona, Cupressus arizonica

 

On y trouve aussi des espèces  locales

– Filaire, Philyrea latifolia -> à l’entrée nord du parc remarquable***

– Chêne sessile ou Rouvre, Quercus petraea

– Chêne pubescent, Quercus pubescens

– Tilleul à grande feuille, Tilia platyphylos -> remarquables*** ou alors : Tilleul commun,Tilia ×europaea L. ?

– Chêne vert ou Yeuse, Quercus ilex -> double était remarquable***, mais a été élagué domage !

– Cyprès sp. -> sur les deux le plus grand en bas du parc est remarquable***

– Orme lisse, Ulmus laevis ->résiste à la graphiose, rare pour le département

– Erable champêtre, Acer campestris

– Erable de Montpelier, Acer monspessulanum L.

– Charme,  Carpinus betulus

Micocoulier du Midi, Celtis australis

Sureau noir, Sambucus nigra

– Frêne, sp à revoir

– Noyer, Juglans regia

 

Une trentaine d’espèces différentes d’arbres et d’arbustes locaux ou exotiques ont été observées et la plus part identifiées, par exemple une superbe filaire à feuille étroite à l’entrée du parc, différentes espèces d’érables ou encore un févier d’Amérique, deux cèdres du Liban…

Merci à tous les bénévoles pour leur agréable participation et leurs enrichissantes contributions  !

catala-3