L’association a organisé sa seconde « Nuit de la Chouette »  avec la LPO Haute Garonne.

La LPO démarre cette année une enquête rapaces nocturnes (Strigidés et Tytonidés) sur le territoire français, 2000 carrés de 25  km2 sont à couvrir en trois ans.

La commune de St-Orens n’étant pas concernée par un carré, nous avons pris l’initiative de faire notre recensement et d’entreprendre une cartographie de nos rapaces nocturnes.

En effet, depuis un an, de nombreuses prospections nous ont déjà permis de recenser plusieurs sites propices aux rapaces nocturnes.

Aux sites déjà connus comme le chemin de Monpapou ou le bois du Bousquet, s’ajoutent cette année le parc du château de Cayras ainsi que les Jardins du Tucard.

Le samedi 4 avril à 20h Babette de la SONE, Magali et Gwen de la LPO accueillent les 17 participants inscrits impatients d’entendre les chants et cris de nos chouettes.

Mais d’abord direction le premier site des Jardins du Tucard, là Babette nous détaille les caractéristique des chouettes et Gwen nous passe la bande sonore correspondant à chacune:

– la chouette hulotte
– la chevêche d’Athéna
– l’effraie des clochers

– le hibou petit-duc

Ce dernier a été entendu un soir sur ce site mais seulement de passage, il doit être déjà loin sur sa route de migration vers le nord de la France.

Ensuite nous allons sur le site du bois du Chateau Catala où une chevêche d’Athéna est régulièrement entendu en début de soirée, mais ce soir silence…

Au final nous nous dirigeons vers le troisième site du chemin de Monpapou où la chevêche d’d’Athéna a été vue!

6U7A5816-1

Ici les chouettes sont dans leur habitat de prédilection, c’est une zone naturelle préservée de la circulation, avec des prairies pour assurer la nourriture et aussi des saules têtards dans lesquels elles peuvent effectuer leur nidification comme d’ailleurs à l’intérieur des vieilles granges et des fermes.

Mais ce soir là le chemin est silencieux et s’est déçu que le groupe se résigne à remonter dans les voitures quand au loin un petit cri attire l’attention de certains, le silence se fait et nous pouvons alors entendre plusieurs fois les chevêches d’Athéna crier et se répondre. Enfin nous avons le privilège d’entendre ces animaux fascinant!

Pour plus de détails concernant les chouettes, n’hésitez pas à aller voir les fiches espèces, si vous entendez des chouettes ou hibou allez sur notre site dédié à l’inventaire et déposez vos observations pour contribuer à la cartographie : http://biodiv.sone.fr

Vous pouvez nous contacter si vous entendez ou observez une chouette : sone@sone.fr
A bientôt,