L’association a organisé sa première « Nuit de la Chouette »

Depuis le 01 mars, des prospections effectuées par plusieurs membres de l’association ont permis de repérer les lieux de la commune susceptibles d’être fréquentés par des rapaces nocturnes.

Découvrant que plusieurs espèces de chouettes étaient bien présentes à Saint-Orens, Babette nous alors proposé une sortie, ouverte à tous, pour nous faire partager ses connaissances.

Trois espèces ont été repérées sur la commune :

– la chouette hulotte, un couple au bois du Bousquet, un mâle près du paintball de Quint
– la chevêche d’Athéna, un couple chemin de Monpapou et deux autres
– l’effraie des clochers, un individu trouvé mort près des écuries des Ecuries du chemin de Monpapou

La sortie a été annoncée seulement quelques jours à l’avance car les conditions météo ne sont pas toujours favorables…les chouettes ne se laissant entendre que par les soirs sans vent et sans pluie ! Arrivés chemin de Monpapou la « ballade » nocturne des chants et des cris pouvait commencer.

Babette nous explique d’abord qu’ici, les chouettes sont dans leur habitat de prédilection, c’est une zone naturelle préservée de la circulation, avec des prairies pour assurer la nourriture et aussi des saules têtards dans lesquels elles peuvent effectuer leur nidification comme d’ailleurs à l’intérieur des vieilles granges et des fermes.P1040919 Les proies les plus fréquentes des chouettes sont les insectes et les araignées, les souris et les campagnols. Les chouettes avalent ces proies, entières, et rejette des petites pelotes de réjection (matières indigestes d’os et fourrures) depuis leur perchoir favori, dortoir ou nid. Babette nous a apporté quelques pelotes pour nous les présenter et pouvoir les observer en détail.

Ce soir-là, au cours de notre périple, quatre chevêches d’Athéna ont été entendues, les cris, les chants et les miaulements caractéristiques qui nous font croire à la présence de chats.

La chevêche d’Athéna est active de jour comme de nuit, elle chasse plutôt la nuit, à l’aube et au crépuscule. Pendant le jour on peut l’observer perchée à découvert sur des pylônes, des arbres ou des cheminées.P1060086

La chevêche d’Athéna est une espèce protégée, sa population est estimée à 30 000 couples en France.

Pour plus de détails concernant les chouettes, n’hésitez pas à aller voir les fiches espèces et les observations déjà déposées sur notre site dédié à l’inventaire de la biodiversité de Saint-Orens : http://biodiv.sone.fr

Vous pouvez nous contacter si vous entendez ou observez une chouette : sone@sone.fr
A bientôt,